logo structwater principal

INFORMATIONS

L'eau du robinet,
est-elle potable* et de qualité ?

Certainement potable* puisqu’elle est contrôlée régulièrement, mais en aucun cas de haute qualité pour être assimilée pour notre organisme puisqu’elle est énergétiquement morte.

Eh oui, l’eau du robinet traitée et maltraitée !

Aujourd’hui, il est plus que fortement conseillé de redonner de l’énergie (de la VIE) à l’eau que vous consommez.

Cette notion eau morte / eau vivante dérange beaucoup de monde, pourtant la science aujourd’hui a pu le démontrer.

Une eau vivante est une eau dynamisée, énergétique, structurée prête à nous offrir le meilleur d’elle-même.

 

129927498 s
187013207 s

L'eau est soumise à rude épreuve

Comme vous le savez tous !
l’eau est soumise à rude épreuve avant de pouvoir la consommer.
Dans tous les cas, aucune de ces eaux n’est biocompatible avec votre organisme sans intervention de votre part.

Pourquoi ?

Dans son état naturel, l’eau est en mouvement, nous pourrions dire VIVANTE (structurée) !

Nous l’amenons à votre robinet dans des tuyaux sous pression, traitée par divers produits chimiques ou traitement à l’ultraviolet qui ne respecte pas la précieuse nature de l’eau et cela n’est pas beaucoup mieux pour de nombreuses bouteilles d’eau en bouteille plastique.

Par conséquent, ces eaux sont mortes (déstructurées).

L’eau en bouteille plastique

Bouteille plastique 

Les polluants

De nombreuses eaux en bouteilles ne sont pas épargnées des
polluants, des pollutions électromagnétiques et cela sans compter que
78 % d’entre elles contiennent des microparticules de plastique. Dans
les eaux en bouteille, nous trouvons deux types d’eau :

a) Les eaux minérales

Elles ne répondent pas à la même réglementation que l’eau du robinet.
Comparées à l’eau du robinet, les eaux minérales ont droit à peu de traitements.

On peut intervenir sur le fer, le manganèse, le fluor mais sur aucun traitement de désinfection.

Les différences entre elles tiennent aux écarts de teneurs en calcium, magnésium, fluor, sulfates, sodium…

Elles ne conviennent pas forcément à un usage quotidien, il est très important de
vérifier leurs compositions.

b) Les eaux de source

A contrario des eaux minérales, elles sont soumises à la même réglementation que l’eau du robinet, c’est-à-dire qu’elles doivent remplir tous les critères de potabilité mais ne doit pas subir de traitement de désinfection comme les eaux minérales.

Une même appellation d’eau de source peut en effet venir de plusieurs sources implantées dans différentes régions, et sa composition change évidemment en fonction de son origine.

Structwater Demether dans son emballage

Commandez dès maintenant votre
structureur d'eau Struct'Water

Le concept Struct’Water vous intéresse ?
N’hésitez plus et commandez dès maintenant votre structureur d’eau et bénéficiez rapidement des biens faits d’une eau structurée. Paiement sécurisé et livraison rapide à domicile ou en point relais.

L'eau, c'est la vie !

Votre corps est composé en moyenne de 60 à 90 % d’eau, c’est l’élément principal le plus important avec l’air.

Le rôle joué par l’eau dans la santé est donc primordial. Pour cela elle doit elle-même être vivante

Le sang composé de 83% d’eau transporte l’ensemble des nutriments,
de l’oxygène, des anticorps et des hormones dans l’ensemble de notre corps.
La lymphe composée de 94% d’eau a pour fonction première le nettoyage.

Sur son chemin, la lymphe transporte des déchets, comme des bactéries et des cellules endommagées. L’eau aide à la régulation de la température corporelle, etc.

Alors, comprenez-vous l’extrême importance de boire une eau structurée ou dynamisée (biocompatible avec la santé et la vie*), pour qu’un corps reste en bonne santé !

la vie

Pourquoi l'eau est-elle aussi importante pour la vie ?

L’eau est impliquée dans toutes les fonctions vitales.

Selon Théodor SCHWENK (1910-1968), “dépourvue d’organes, l’eau est l’organe originel commun à tous les êtres vivants, toujours fonctionnel” et il ajoute :

“Pour son renoncement à toute forme spécifique, l’eau devient un élément créateur présent dans le développement de toutes les structures.

Par son renoncement à toute vie spécifique, l’eau devient un être originel de tous les êtres vivants.

Par son renoncement à toute particularité matérielle spécifique, l’eau devient le support de toutes les transformations de la matière.

Par son renoncement à tout rythme spécifique, l’eau devient le support de tous les rythmes.”

17801070 s

Le problème de soif !

Deux litres d’eau par jour ? Mais je n’y arriverai jamais. Je n’ai jamais soif !

Tel est, à quelques variantes près, la réaction de nombreuses personnes lorsqu’on leur recommande de boire de l’eau. Chez elles, la sensation de soif s’est amoindrie au fil des années. Pourquoi ?

Composant du diencéphale, le thalamus sert de relais aux voies sensorielles et est également impliqué dans la sensation de soif. Celle-ci survient lorsque le corps souffre d’un manque d’eau. Nous avons déjà vu que, pour satisfaire cette sensation, beaucoup de gens boivent autre chose que de l’eau, ce qui stimule directement la fonction digestive. Mais le corps, lui, réclame de l’eau et reçoit finalement autre chose, il en redemande à nouveau, mais ne la reçoit toujours pas…

Après quelque temps, l’organisme cesse d’émettre le signal de la soif, visiblement inutile. Les personnes concernées ont de moins en moins soif et mettent le doigt dans un cercle infernal, car leur organisme recevra encore moins d’eau.

Toutefois, lorsqu’on recommence à boire de l’eau structurée, on retrouve une sensation de soif naturelle et une bouche sèche, signe de soif et de manque d’eau. Ce besoin croissant en eau facilite l’absorption des deux litres quotidiens.

Quand vous commencez à boire l’eau sortant du StructWater, vous consommez beaucoup plus d’eau, votre organisme vous le réclame, cela est tout à fait normal, cela va se réguler dans les semaines suivantes. 

 

24321907 s

Comment reconnaît-on le manque d'eau ?

Lorsque survient la soif, elle indique toujours un urgent besoin de boire et n’apparaît malheureusement plus en cas de manque d’eau chronique. Nous devons donc veiller sur notre santé en étant davantage attentif à tous les signaux qu’émet notre organisme.

1) la couleur de l’urine : c’est la couleur de l’urine que l’on détecte le plus nettement le manque d’eau. Elle doit être presque incolore et inodore. Plus elle est jaune, plus le corps est déshydraté et plus les reins doivent travailler. Dans ce cas, il faut boire encore et encore de l’eau structurée.

2) Soif pendant le repas : Le corps a besoin d’eau pour pouvoir digérer les aliments et déclenche la sensation de soif s’il ne dispose d’aucune réserve. Mais si l’on boit durant le repas, il est trop tard, car cela dilue les sucs digestifs et perturbe la digestion. C’est pourquoi il vaut mieux boire beaucoup d’eau une demi-heure avant le repas et le moins possible pendant celui-ci.

3) Constipation :  lorsque le corps souffre du manque d’eau, les selles sont dures et sèches. Boire abondamment les liquéfie et les amollit.

4) Vertiges : le manque d’eau dans le cerveau peut provoquer de légers vertiges, par exemple en montant les escaliers, en se baissant, en se levant, etc. L’eau structurée permet de redynamiser rapidement la circulation sanguine, bien plus efficacement que des comprimés Chimiques.

5) rétention d’eau dans les jambes : il peut sembler paradoxal que la rétention d’eau dans les jambes, dans les bras et dans d’autres parties du corps soit un signe de manque d’eau. Pourtant, cela signifie effectivement que l’organisme est déshydraté et comporte trop de sel et de toxines dans les tissus. Pour les diluer, il accumule de l’eau. Il faut donc boire de l’eau structurée et désintoxiquer son corps afin de lui redonner la possibilité d’éliminer une grande quantité de sel et de toxines. La rétention d’eau disparaîtra naturellement, mais il convient également de diminuer la quantité de sel, de le consommer non raffiné et de modifier son régime alimentaire.

90377414 s
  • * Eau bio compatible (eau parfaite à eau convenable) avec la santé et la vie d’après la Bioélectronique Vincent :
    • Potentiel acido-basique : PH compris entre 5,5 et 7.2
    • Facteur d”oxydoréduction : rH² compris entre 23 et 30
    • Résistivité : rô supérieur de 3 500 minimum à > 6 000 ohm/cm
    • Résidu à sec compris entre 10 et 205 milligrammes par litre
  • * Eau potable : eau qui peut être bue sans danger immédiat pour la santé – Eau qui doit
    répondre au décret de mars 1989.
Close